Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 18:46

Je recommence à bosser cette semaine non stop jusqu'à mi-août, ça va faire du bien.

Raphaël adore monter sur les fauteuils, il affectionne l'escalade. Il a droit à sa première coupe chez le coiffeur.

                                           

Maxime commence à bien appréhender le temps. Il se projette quand il aura 20 ans, il vivra dans une maison avec son frère et nous invitera à manger, conduira sa voiture et courra avec moi dans les montagnes, ça serait tellement bon...

 

Raphaël devient de plus en plus autonome dans la prise du biberon même si la majorité se passe dans nos bras à notre plus grand plaisir, un moment calin délicieux.

 

                               

Le mercredi on a droit au bilan de l'année scolaire de Maxime qu est très positif, il est même admis en moyenne section!!

Le jeudi après-midi, on fait en sorte de se libérer pour assister à notre première fête de l'école. La tenue demandée était un jean et une chemise blanche auquelle la maîtresse à rajouter une petite cravate en papier. Classe. Le thème est " Danse autour du monde"

Ils dansent sur un rock. Il est en couple avec Chloé.

                                            

Ils sont à fond, se déhanchent, claquent des doigts, leur chorégraphie est franchement maîtrisée, la vidéo vaut le détour.

                 

Après leur spectacle, ils sont assis gentiment avec Tatie Sophie pour regarder les autres classes. Maxime a toujours son air coquin. La maîtresse nous fait que des compliments sur ce petit bonhomme qui en plus les fait beaucoup rire. Ca fait toujours plaisir.

                                             

La dernière classe présente un spectacle de Maloya avec un groupe de musique présent. Ca met le feu, les parents en grand nombre participent à l'ambiance. C'est génial, pas sûr qu'on revive une telle ambiance lors des prochaines fêtes de l'école.

                                                   

Un garçon et une fille se font face à tour de rôle. Les garçons scrutent de haut leur partenaire et les filles les regardent fixement dans les yeux sous-entendant "attention si tu me touches". Comme s'ils reproduisaient ce qu'ils voient à la maison.

En parlant d'observation, on est bluffé par le sens d'observation de Maxime qui analyse tous les détails de ce que l'on voit, que l'on fait. On lit et relit des livres sur le foot... un jour il me demande pourquoi il y a un mur alors que le joueur tire un pénalty ??? Mais non mon fils, c'est un coup-franc car il est à l'extérieur de la surface.... Mais papa il n'y a qu'un trait...??? Effectivement, le dessin est faux, les chinois ont oublié de faire la zone des 6 mètres... Bluffé. Heureusement qu'il a posé cette question à son père car Astrid aurait bien été incapable d'y répondre!!

              

A la fin du spectacle, on a droit à une nouvelle chanson pendant que tous les enfants squattent la piste de danse. On voit tous les copains de Maxime avec sa maîtresse et notamment Indrani, sa petite préférée, née le même jour que lui.

                                                 

Malgré tout, il continue à refaire sa chorégraphie avec Chloé.

                 

Pendant ses danses à la maison qu'il affectionne, il reproduit les danses africaines avec Astrid et du Hip-Hop vu un jour sur le front de mer de Saint-Pierre. On verra s'il veut faire de la danse en rentrant.

 

             

Pendant ce temps-là, Raphaël se balade de banc en banc dans la cour de l'école.

                       

Rentrés à la maison, Maxime fait une petit séance de patins à roulettes. Toujours aussi instable mais drôle.

                                                           

 

Le vendredi soir, on part dès la débauche pour aller passer un week-end dans le Nord. On va dormir le vendredi soir à Dos d'âne pour aller faire Roche Vert-Bouteille le samedi puis aller à Saint-Denis le soir chez Loïc et Wale, des potes de la fac.

Le gîte Le Durantha est très sympa, on mange avec les proprios qui nous confirment que l'organisme gérant les réservation de gîte prend une marge énorme. Om mange très bien dont un excellent gratin de songe et un poulet lacour.

 

Le lendemain, le beau temps est au rendez-vous. On va donc faire la boucle de Roche Vert-Bouteille.

                                                

Au bout de 5 mn de marche, on entrevoit dèja le superbe panorama qui nous attend. La rivière des galets avec tout Mafate derrière.

            

Au premier plan, la crête d'Aurère avec le Piton Cabris. Derrière le bas et le haut Mafate  avec le Morne de fourche qui se continue par la crête des calumets et le piton du même nom. Au troisième plan, à gauche le cimandef, au milieu le massif du piton et le gros Morne et à droite le grand Bénare. Superbe vue.

                             

Une bien belle photo de famille.

           

                                                             

On continue notre boucle, en premier plan un gros choca que l'on trouve un peu partout sur l'île.

                 

J'apprend le soir avec Loïc que l'on peut monter après une très longue montée au Piton Cabris... peut-être un jour.

                                               

Sur la deuxième partie du parcours, il y a de nombreuses échelles qui amusent beaucoup Maxime.

                     

                                                               

 

Je m'amuse à prendre en photo les crêtes et les reliefs bien travaillés par les pluies. Ci- dessous, la crête de Marianne avec le Cimandef comme sommet. C'est 2 noms sont les prénoms d'un couple d'esclaves s'étant réfugiés dans Mafate et ayant créés une communauté. Cimandef a été tué par un chasseur de marrons et est devenu secondairement, comme sa femme Marianne, une légende.

                               

On revoit la crête de la Marianne et le Cimandef à gauche et la crête d'Aurère au milieu.

             

Une petit pause Pompot au sommet et ça repart pour une dernière bonne descente. Raphaël est toujours aussi heureux sur mon dos et moi aussi.

 

Sur le chemin du retour, les nuages arrivent. On mange et on part vers Saint-Denis rejoindre Loïc et Wale.

                                

Ils ont 2 filles Frida et Marjane qui ont 6 et 2 ans. Maxime s'éclate avec elles. Ils font du trampoline, nous font des spectacles notamment de GRS avec ruban.

La soirée se passe très bien. La nuit est épique, unique. Nous sommes tous les 3 malades (sauf Raphaël) à squatter les toilettes régulièrement, probable intoxication alimentaire. Maxime vomissant tout ce qu'il peut. Il dormait initiallement dans la chambre de Marjane.

On attend impatiemment que nos hôtes se lèvent pour rentrer sur Saint-Pierre. On est confus et dégoûté. On pensait aller marcher tous ensemble le dimanche. On remettra ça à plus tard. On rentre fatigué à la case. Maxime, après s'être vidé, a la patate. Nous beaucoup moins. On attend impatiemment les siestes... Maxime ne voudra pas la faire, on lui colle des dessins animés et nous on dort...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by astridetarnaud - dans La Réunion
commenter cet article

commentaires