Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 07:53

Cette semaine, je pars faire le GRR1, tour du Piton des Neiges, entre filles avec Marie, Agathe et Virginie, une collègue de boulot de Marilou. 4 jours de randonnée prévus avec en prime si on est en forme, montée au Piton des Neiges, point culminant de l'île, le dernier jour pour admirer le lever du soleil.

Arno travaille cette semaine. Régine et Claude sont encore là et vont pouvoir profiter des petits enfants et essayer de se reposer après leur tour de l'île en 15j.

Nous voilà donc parties le lundi après midi, direction le gîte "chez Lucette", à Cilaos, située juste en face de l'hôpital. On dîne avec un couple de normands en vacances et on se régale. Lucette est très sympa, elle est native de Cilaos et sa famille gère le fameux gîte du piton.

 

                                 

Le matin, première frayeur, Virginie se coupe en faisant son sandwich au saucisson, heureusement ce n'est pas trop profond et des strips suffisent.

Nous prenons le bus à 7h du matin pour nous déposer au début du sentier pour monter au col du Taïbit. Ce court trajet en bus (à peine 15 min), nous a valu nombre de boutades de la part des garçons mais nous préferons nous éviter ce trajet à pied car il nous rajoute quand même 1h30 de marche.

Le sourire est au rendez-vous, ça y est c'est le début de notre périple!!

                                                              

Marie mène la montée d'un pas régulier. On n'est pas trop chargé, envrion 8kg chacune.

                                               Le fameux col du Taïbit! en forme de tête de Pluto

                                                             

La vue est dégagée sur Cilaos

Ca y est , nous voilà en haut après 1h50 de grimpette, les nuages commencent à arriver mais le panorama est là.

                                       

Vue sur le cirque de Mafate avec Marla en contrebas

                                                                                   Premiers étirements

                                                          

On descend à Marla en 40 min. On se pose au snack pique niquer avec en prime des bouchons et des samoussas, le luxe!

On reprend la route pour notre destination finale pour cette première journée :La Nouvelle. Le chemin monte et descend doucement, on passe à côté de grandes vasques d'eau.

On arrive à 14h30 à La Nouvelle après 2h de marche, un peu trop tôt pour le gite. C'est pas grave, on se pose boire une bière. L'après midi s'écoule tranquillement entre lecture, papotage, sieste.

                          

On est assez surprises de voir un groupe de touristes repartir en hélico de La Nouvelle : le trajet aller doit forcément se faire à pied mais retour par les airs, pour quel prix ? on ne saura pas. C'est sûr que c'est bien pour le développement du tourisme, mais ça rajoute une grande nuisance sonore et casse un peu le mythe du cirque de Mafate accessible qu'à pied...

Le soir, on est frigorifié, on se réchauffe en mangeant un bon rougail saucisse au coin du feu.

 

Le lendemain matin, on fait un petit détour vers le point de vue sur le bas MAfate, splendide puis on récupère nos sandwichs et c'est parti, direction, col de Fourche pour entrer dans le cirque de Salazie.

                                                                               Panorama sur Mafate

                                                         

Après une montée, on traverse la forêt de tamarins, assez humides mais bien aménagée.

Puis montée finale jusqu'au col.

                                                                    

Arrivée au col de Fourche en 1h50 de marche.

                                   

Ca y est, nous voilà dans le 3° cirque, celui de Salazie. La végétation est bien différente, plus luxuriante et fleurie.

                                                             

Pas mal de cascades parsèment les parois rocheuses.

 

un peu trop luxuriante, on peine un peu à voir nos pieds!!

                                           

                                           

La descente jusqu'à Salazie est un peu longue, ça tire dans les cuisses! On arrive finalement à Hellbourg après 7h30 de marche au total, belle journée de marche. Juste avant l'arrivée, on passe par les anciens thermes de Hellbourg réaménagés en jardin, très sympa.

La pauvre Marie a chuté en traversant un ruisseau, et a donc marché avec des pieds trempés, Résultat : de belles crevasses!

                                                         

Après un bon repas au petit chouchou et une nuit, nous voilà reparties vers notre objectif : le Piton des Neiges qu'on aperçoit même en se levant.

                               

On a décidé de passer par la forêt de Belouve (plus long mais dénivellé plus progressif) plutôt que par le Cap Anglais.

La première montée est assez régulière avec un superbe panorama sur Hellbourg et le cirque de Salazie.

                                                     

On arrive au gite de Bélouve 1h40 après.

            

                                                          

On marche ensuite dans la forêt de Bélouve pendant des heures et des heures dans un environnement très très humide et plein de boue. C'est un peu pénible.

                                                                   

                              

                                                                                                                                                                                                                          

Après 6h50 de marche, nous voilà enfin arrivées au gîte du Piton des Neiges. On avait quelques à priori sur ce gite mais on a été plutôt agréablement surprises, on était seulement 7 dans notre dortoir et on a très bien mangé : carry poisson combava et carry poulet.

Juste avant de passer à table, le sommet du Piton se dégage, objectif du lendemain se lever dans la nuit pour monter au sommet pour le lever du soleil.

                             

Gros débat à table, à quelle heure doit on se lever pour arriver au sommet pile à l'heure car partir trop tôt c'est s'exposer au froid et au vent là-haut.

                            

On opte finallement pour un départ à 4h40, bien couvertes pour le froid.

                       

                                                                

L'ascension débute à la lumière de nos frontales, on est quasi les dernières à partir du gîte, certains sont déjà partis depuis 1h et n'ont pas été des plus discrets!

Les premières lueurs du soleil commencent à pointer et éclairent la lune lui faisant une belle robe rousse.

                                 

On arrive au sommet pile poil pour l'émergence du soleil. C'est très beau, tout est dégagé sur Cilaos, Mafate.

                                                                     

 

                                     

Nos jambes s'allongent avec l'altitude !

                            

                                                                     

                                                                                                                                                                                        

On aperçoit même le volcan

        

La descente jusqu'au gite où nous attend le petit déjeuner est difficile pour Agathe qui commence à pas mal souffrir des genoux.

On est témoin des acrobaties aériennes pour le ravitaillement du gîte!

                                                              

Après un petit dèj au soleil en terrasse, on reprend la route pour notre dernier tronçon, descendre le bloc jusqu'à Cilaos.

                           

Il faut qu'on arrive en Bas, ça nous parait bien loin. Cette descente met les genoux d'Agathe à dure épreuve. Heureusement que Virginie avait des genouillères dans son sac!

                                                               

A mi-parcours, je pars devant avec Marie car arrivés en bas du bloc, il nous reste encore du chemin pour récupérer la voiture à Cilaos. On va épargner ça à Agathe.

On est chanceuse, des randonneurs nous prennent en stop et nous déposent à la voiture. On part chercher les filles qui arrivent 5 min après! Beau timing!

                                  

On va déjeuner à la Mare à Joncs, les nuages se dégagent pour un dernier coucou sur le Piton avant de reprendre la route pour rejoindre nos familles respectives. On a passé 4 jours super avec du beau temps, de superbes paysages, c'était vraiment très chouette!

                                        

Pendant ce temps là à la case, Sam Sam et Super Julie sont là!

                     

Raphaël suit les traces son frère dans la passion des ballons.

                                                  

Le samedi, Malika, Olivier, Maël et NIcolas arrivent. Les retrouvailles entre cousins sont bien joyeuses! Ca joue au foot encore et encore.

 

                    

 

Gil et Guillaume nous ont de nouveau prêté leur case, partis en Namibie. Du coup ils s'installent tranquillement puis on va prendre l'apéro sur la plage de Saint-Pierre.

 

                                        

                                                           

Le dimanche, on organise notre traditionnelle marmite familiale à Grande Anse avec au menu carri poulet!

 

                                                      

 

   

 

                           

 

      

 

                                                    

 

Partager cet article

Repost 0
Published by astridetarnaud - dans La Réunion
commenter cet article

commentaires

Régine 26/08/2015 15:32

Super de refaire.....pour partie bien sur !!!!!!! les rando, De magnifiques souvenirs, les moments partagés en famille puis avec les amis , les sites merveilleux découverts après des efforts parfois soutenus.
Mais ce fut un ou des voyages fabuleux.